Nos publications


La Fiducie Familiale en 2020, est-ce toujours pertinent?

Lire l'article

Depuis quelques années, des changements majeurs ont été apportés par le ministre des Finances à la fiscalité des petites et moyennes entreprises « en vue d’améliorer l’équité du régime fiscal en éliminant des échappatoires et en contrant des stratégies de planification fiscale ». Ces changements, connus sous la réforme Morneau, visent entre autres à restreindre le fractionnement du revenu avec les membres d’une famille. En effet, les nouvelles règles relatives à l'impôt sur le revenu fractionné sont extrêmement complexes et s’élargissent de manière à s'appliquer également à certains particuliers d'âge adulte.

Malgré ces mesures, plusieurs autres avantages demeurent à la fiducie familiale.  En voici un aperçu.

Transfert du patrimoine

Un actionnaire souhaitant se retirer éventuellement des affaires de sa société peut envisager la création d’une fiducie familiale. De façon générale, suite au « gel » de la valeur de ses actions, la fiducie familiale devient propriétaire des actions participantes de la société, c’est-à-dire de la plus-value future. Cette fiducie permet à l’auteur du gel, un des fiduciaires, une grande flexibilité quant aux bénéficiaires qui prendront la relève de son entreprise. Les fiduciaires peuvent, selon ce qui est prévu à l’acte de fiducie, exercer leur discrétion pour déterminer à qui et quand les actions détenues par la fiducie seront remis aux bénéficiaires, et ce par voie de roulement dans la mesure où les conditions par la Loi sont satisfaites.

Déduction pour gains en capital (DGC)

Lorsque les conditions prévues par la Loi sont respectées, la fiducie familiale permet de multiplier la déduction pour gains en capital (DGC) lors de la vente d’actions admissibles de petites entreprises (AAPE). En effet, le conjoint et/ou les enfants (mêmes mineurs) de l’auteur du gel, également bénéficiaires de la fiducie, peuvent utiliser leur DGC de 883 384 $ (2020) afin de minimiser la facture d’impôt de la fiducie.

Protection d’actifs

Selon l’article 1261 du Code civil du Québec,  le patrimoine fiduciaire, formé des biens transférés en fiducie, constitue un patrimoine d'affectation autonome et distinct de celui du constituant, du fiduciaire ou du bénéficiaire, sur lequel aucun d'entre eux n'a de droit réel. La fiducie familiale permet donc une certaine protection quant aux actifs détenus par la fiducie contre des créanciers éventuels. 

Impôt au décès

La plus-value accumulée à l’égard des actions participantes détenues par la fiducie familiale ne sera pas touchée par les règles de disposition présumée au moment du décès. De plus, en fixant la valeur des actions de l’auteur du gel, il est plus facile de prévoir l’impôt au décès relatif à ces actions et de planifier son paiement, que ce soit par une police d’assurance-vie ou autres.

Voici un exemple illustré des acteurs importants d'une fiducie familiale:




L’expertise de notre cabinet nous permet d’analyser la situation de chacun de nos clients et de procéder à la rédaction d’un acte de fiducie adapté.


JGW Avocats et conseillers d'affaires inc.

Ce document n'est pas une opinion juridique et ne doit pas être interprété à titre de conseils légaux ou fiscaux. 



Nos publications

En affaires, il n'y a que des solutions

Montréal

2500, Boul. Daniel-Johnson, Suite 400,
Laval (Québec),
H7T 2P6

T.450 667-8886 F.450 667-6888